mardi 26 mai 2009

How does it feel ?

And since it's a blog made to show you my influences, even if it's basecally visual influences, I reckon that we are, everybody, influenced by many different forms of things we can see, feel, anything we can sense, that can make us think of something else. Therefore why not a singer ? Although his songs inspire me, the icon and the human being inspire me even more. For the basic reason that his main word to the world was : THINK.
And this is the occasion to put some great pictures of that icon...

Peter de Sève (!!!)

ou le caméléon du dessin ! Un style infiniment adaptable (et le mot est faible), à l'image de sa créativité, Peter de Sève a, en plus d'un talent immense, un humour décalé dont il assaisonne chacun de ses dessins, avec intelligence et malice ! Impossible de parcourir ses dessins sans se retrouver le sourire jusqu'aux oreilles ! Rappelons pour ceux qui ne le connaissent pas (Ô drame !) qu'il a travaillé en tant qu'animateur, character designer, concept artist (etc) chez les plus grands : Disney, Pixar, Blue Sky. Sans compter son travail pour la presse et la pub...

lundi 25 mai 2009

Rosinski (!)

Pourquoi Rosinski ? J'admire beaucoup sa ligne, son trait vivant et dynamique qui confère à ses personnages tant de présence. Bien qu'il ait une façon très réaliste de dessiner, il a su se distinguer avec force. (Ses scénarii et ceux qui ont été écrits pour lui y sont aussi pour quelque chose !!! Je le reconnais !). Il est particulièrement doué pour les visages et expressions, ce qui rend ces planches (BD) plus expressives, ne se complaisant pas sur le simple dynamisme des actions ou du découpage. Je crois que Rosinski a réussi à méler les ingrédients essentiels pour faire une BD franco-belge réussie et qui marque les esprits : tout le monde connait Thorgal ! (malgré la coloration cheap que le peu de temps ou le manque de moyens ont imposé pendant des années à cette légende nordique...)Précision qui a son importance : pour chacune des couvertures de Thorgal, Rosinski peint une toile...Et il l'a vend ensuite. (des millions). J'adore ces ambiances colorées.Surprise !...Il s'agit d'un conte nommé 'Le petit lutin noir' pour petits et grands que Rosinski a illustré ! Et comme toute surprise; cela m'apparait surprenant ! :-D

Goya (!!!)

Si je vénère l'animation, la gravure m'est autant essentielle ! Je me devais de vous en parler !!! Commençons avec un de mes maîtres graveurs fétiches : Goya ! Pourquoi est-ce que je voue un culte à Goya ? Parce qu'il le mérite. (Tout simplement). Plus sérieusement, j'aime ses thèmes, sinistres, terriblement oppressants et inquiètants, qui nous ramènent à nos 'réalités', à nos peurs profondes. Et surtout qui nous font réfléchir...
El sueño de la razon produce monstruos
Un exemple d'image à méditer dont je raffole...Mais si je vous parle de Goya, ce n'est pas en tant qu'artiste pessimiste, mais en tant que graveur ! Et ce n'était pas un de mes graveurs favoris à la base. Mais j'ai compris (à l'occasion de l'expo au Petit Palais l'année dernière) ce qui faisait sa force. Parce que son apparente 'simplicité' m'a un peu déroutée au début mais Goya maîtrise la pointe sèche et l'eau forte comme il dessine (respire serait tout aussi juste) et se sert de façon très intelligente de l'aquatinte. Allié à son trait gravé qui met déjà son dessin en profondeur, ce graveur génial utilise l'aquatinte pour son ambiance, affiner les plans, en bref : définir la lumière ! Ce qu'il fait toujours de façon 'simple' mais tellement efficace et sensible ! Exemple :
Et une belle illustration de la Bêtise Humaine...

Chema Madoz















Chema Madoz (born in 1958), is a Spanish photographer, best known for his black and white surrealist photographs. I really like how he is playing with objects, appropriating them in his really own way. At the end, we see another object, completly different, strange and fascinating ! And despites of the picture's weirdness the photograph is really classy. His black and white always leave a great impression on the viewer, because of his strong & simple composition whitout any background.

mardi 19 mai 2009

Caspar David Friedrich

Voici un peintre que je chéris particulièrement pour ses tableaux mystiques, faisant souvent allusion au destin (thème récurrent chez cet artiste). Ce sont des paysages vides de tous bruits humains, et à travers ce "silence", on sent (plus qu'on ne le voit) une présence, quelque chose de plus grand derrière le "simple" paysage...

Je vous mets ici quelques toiles, qui n'ont pas manqué d'inspirer les plus grands : Felsenschlucht im Harz, à gauche, m'évoque de façon frappante les décors de Disney. La hièrarchie des couleurs, malgré une dominante froide, met en perspective le décor, et la forte présence du premier plan, nous invite à regarder plus loin, vers le monde brumeux qu'on devine en arrière plan... A droite, Der Chasseur im Walde, est à mon sens très représentatif de la peinture romantique du XVIII-XIXème siècle. Tant par l'ambiance que par le sujet : l'Homme face à l'Inconnu (souvent incarné par la Nature).








The Lord of the Rings avant l'heure !
Pour jeter un coup d'oeil sur ses autres tableaux -> Mon ami Wikipédia !

Satoshi Kon

Satoshi Kon, comme je suis une férue d'animation, je ne pouvais pas ne pas vous en parler...! Depuis son premier animé, Perfect Blue, ce réalisateur de génie nous emmène dans ses mondes, toujours aussi colorés et grouillants, avec des scénarii trépidants, et des mises en abîmes particulièrement intelligentes.
video

Miyazaki-sama !

Hayao Miyazaki, un maître de l'animation qui continue de me faire rêver, et ce, malgré les blasés qui ont essayé de me persuader de ne pas aller voir Ponyo ! Dieu merci, je n'ai écouté que ma curiosité et je n'ai vraiment pas été déçue ! (Je vous le recommande donc !)
C'est vraiment incroyable le sentiment d'émerveillement que l'on ressent devant les animés de Miyazaki. D'une manière générale, j'attribue cette sensation au fait que ses histoires sont terriblement attachantes, mais c'est surtout grâce à son animation ultra-fluide et d'une réalité troublante que Miyazaki-sama ensorcèle les foules (oui, car inutile de le nier, si vous l'avez vu, vous avez remarqué que la salle était remplie d'une population d'âges très variés et que tous sont ressortis le sourire aux lèvres !). Plus les personnages animés ont des mouvements réalistes, humains, plus l'émotion nous étreint. Nous en venons même à trouver attendrissante une petite fille au visage de grenouille !... Bref, je suis ressortie du cinéma les yeux pétillants d'une malice contagieuse ! Encore une fois, merci Miyazaki-sama !

dimanche 10 mai 2009

Grace, soul music

PLAY THE MUSIC and enjoy life while working ! :) Have a great day !

samedi 9 mai 2009

Calder

Ce week-end j'ai fait une agréable rencontre...
Je remercie Pompidou de m'avoir fait découvrir un artiste que je connaissais si peu ! Alexander Calder, ou l'homme qui a réussi à transposer le dessin, la ligne pure, dans l'espace ! Et ce avec beaucoup d'humour, ce qui rend chacun de ses personnages, attachant et terriblement humain. J'ai beaucoup apprécié la scénographie, qui présentait de pair ses oeuvres sculptées et leurs ombres projetées sur les murs grâce à des lumières bien positionnées. J'ai été très surprise de constater que, bien que la sculpture en fil de fer soit "la même" sous tous les angles, l'expression et l'attitude de son ombre n'était pas du tout la même ! Une exposition étonnante, que je vous recommande de tout coeur !